La section Maisons-Archives du site ... une banque phénoménale d'informations sur le patrimoine bâti Québécois !

:)

 

Segment-1- Description générale de la découverte de cette maison du probable milieu 18ième siècle.

Segment-2- Curetage du rez-de-chaussée de la maison à l'hiver (février) 2020. Constatations historiques.

Segment-3- Curetage de l'étage de la maison à l'hiver (février) 2020. Constatations historiques.

Segment-4- Curetage extérieur de la maison et interprétation des indices historiques qu'elle nous montre.

Segment-5- Curetages extérieurs sur murs et toit, avec l'aide d'une pelle mécanique et d'un opérateur de précision "chirurgicale".

Segment-6- Série de photos de la magnifique charpente de toit, après le curetage de l'étage .

Segment-7- Le terminaison du curetage des murs extérieurs de la maison, une "descente de pignon".

Segment-8- Curetage des planches d'origine du toit.

Segment-9- Fin des curetages de la maison, structure à nue.

Segment-10- Démontage final du structurel de "l'antiquité".

 




 

Je vous présente sur cette page du segment-10,

des images du démontage final de la maison.

 

Voilà la maison se déracine de son lieu d'origine, ça fait toujours une petit "quelque chose".

 

Mais lorsque je pense au fait que cette maison a passer à deux doigts de servir "d'exercise de feu" aux pompiers de Yamachiche, je me "tape dans l'dos" d'avoir sauver cet important artéfact, qui sera encore vu par les générations futures.

 

Yeah !!!

 



Le démontage final.

 

 

-1

 

 

 

-2

 

 

 

-3

Sur photo 3, gauche à droite, Jean Gauthier, Véronique Gauthier, Maxime Veillette conjoint de Véronique.

 

 

J'aimerais émettre mes sincères remerciements aux propriétaires actuels des lieux.

 Maxime Veillette et Véronique Gauthier.

Par leur sensibilité au patrimoine bâti très ancien de leur région, Maxime et Véronique m'ont offert leur entière coopération, pour que je puisse récupérer cette maison d'exception de la région de Yamachiche.
La maison était à prime abord destinée avant mon intervention, à une démolition en exercise de feu par les pompiers de la région.

La maison a été sauvé de cette perte patrimoniale, "in exttémis".


Merci Maxime et Véronique de votre confiance en mon projet de récupération de cet artéfact de vos ancêtres.
La maison va être remise en valeur dans un future prochain, grâce à vous.

Merci également à Jean Gauthier, père de Véronique pour son aide ; toujours agriculteur sur la terre de ses ancêtres arrivés vers 1721.

 

 

-4

 

 

-5

 

 

-6

 

 

-7

 

 

-8

 

 

-9

 

 

-10

 

 

-11

 

 

-12

 

 

-13

 

 

-14

 

 

-15

 

 

-16

 

 

-17

Stefanie ma fille.

 

 

-18

 

 

-19

 

 

-20

Loic Tremblay, mon "ti-gars"

 

 

 

-21

Léandre, mon autre "ti-gars"

 

 

-22

 

 

-23

 

 

-24

 

 

 

-25

 Le vieux solage de roche, maintenu avec un ciment pauvre de sable et glaise et un peu de chaux.

Friable, mais qui lui confère une certaine "élasticité", c'est encore là entre les pierres, depuis très très longtemps.

 

 

-26

 

 

 

-27

 

 

 

-28

 

 

 

-29

 

 

 

-30

 

 

 

-31

 

 

 

-32

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 111 invités et aucun membre en ligne